Doctéléchargement
Actualités

Quels objectifs de la loi Climat et Résilience sur les bâtiments ?

il y a 1 an
Quels objectifs de la loi Climat et Résilience sur les bâtiments ?

Où en est la lutte contre l’artificialisation des sols ? Un récent article du magazine Le moniteur revenait sur la convention citoyenne pour le climat du 22 août dernier. Cette loi Climat et Résilience cherche à ancrer l'écologie dans notre société.

ZAN QUÉSACO ?

En 2050, l'objectif national serait d'atteindre le « zéro artificialisation nette » (ZAN). Objectif qui doit se traduire dans les documents d’urbanisme par une réduction progressive des surfaces artificialisées. Ce qui implique de modifier en cascade de très nombreux PLU et PLUi d’ici 2027.

L' ÉCHÉANCIER DU ZAN - ZÉRO ARTIFICIALISATION NETTE

Le ZAN est un objectif en deux temps que s'est fixé le gouvernement français :

  • la première échéance étant d'ici 2030 de diviser par 2 le rythme d’artificialisation des sols
  • la deuxième étant, d'ici à 2050, d'arriver à une artificialisation nulle

Cet objectif pèse sur les collectivités territoriales qui sont décisionnaires des PLU. Il contraint bien évidemment les promoteurs immobiliers et les organismes de logement social dans leur coût et leurs objectifs de construction.

LA SOLUTION DES FRICHES INDUSTRIELLES

Dans ce contexte de gestion économe des sols, les friches industrielles, commerciales, ferroviaires, militaires ou hospitalières peuvent devenir des opportunités.

Et ce, dans une logique d’urbanisme circulaire.
Un fonds de 650 millions d’euros (fonds friches) a été créé par le Ministère de la Transition écologique, destiné à la conversion de 1300 hectares d’entre elles. C’est également sur une ancienne friche industrielle que se déploie actuellement le chantier de l’école EM Lyon.

AXIS a d’ailleurs rénové, réhabilité et transformé de nombreuses friches depuis 1993 : Intermarché Le Montélier (26), Intermarché à Champagnole (39) ou Jardival à Perrigny (39).

Partager cet article

D'autres actualités
il y a 8 jours

Pourquoi construire des centres commerciaux de plein air

L’ avenir des centres commerciaux, malgré les nombreux défis liés au commerce de détail ces deux dernières années, ne semble pas si incertain qu’on pourrait le croire.

Il y a de nombreuses raisons de croire que les centres commerciaux continueront de rester un incontournable du shopping. Il faut aller voir de l’autre côté de la Manche, pour s’apercevoir que les centres commerciaux en plein air aux États-Unis et au Canada continuent de gagner du terrain.

Par exemple, le centre commercial Upper Buena Vista de Miami a rouvert à une circulation piétonnière qui a dépassé les niveaux normaux d’avant la pandémie mondiale.

Le Quartier Dix30 sur la Rive-Sud de Montréal avec sa combinaison de commerce de détail, de restauration et de divertissement continue d’attirer de nouvelles marques et de nouveaux clients.

Les centres commerciaux qui attirent de nouvelles et passionnantes marques directes aux consommateurs réinventent l’expérience client.

La construction de zones d’activité commerciale de plein air fait pleinement partie des stratégies mises en place.

Dans l’Isère, c’est le cas de Green 7 conçu autour de 30 magasins mais surtout :

  • De grandes aires de jeux pour enfants.

  • Des abris vélos

  • Des bornes de recharge électrique pour voiture

  • Des espaces de repos accessibles à tous.

La structure des bâtiments a d’ailleurs été pensée pour valoriser les espaces verts attenants ainsi qu’avec l’intégration d’une pleine intégration paysagère.
 Axis MO a d’ailleurs travaillé avec le promoteur Frey pour implanter une enseigne alimentaire sur le site.