Doctéléchargement
Actualités

Pourquoi la Tour Triangle à Paris fait débat.

il y a 2 mois
Pourquoi la Tour Triangle à Paris fait débat.

Troisième bâtiment le plus haut de la capitale, ce projet tout juste commencé sclérose points de vue politique, juridique et écologique. Dessiné par le fameux cabinet d’architecture Herzog & De Meuron, ce futur gratte-ciel de 180 mètres et 42 étages se dressera dans le 15ème arrondissement de Paris. Crèche, centre culturel, centre de santé, bureaux, hôtel et restaurant panoramique, voilà un nouveau bâtiment qui veut mixer les usages.

Unibail-Rodamco-Westfield en en est le promoteur foncier en partenariat avec l’assureur AXA.
 

« C’est un accomplissement pour le groupe de donner vie à la Tour Triangle et de contribuer à la création du Grand Paris » a indiqué Jean-Marie Tritant, président du directoire d’URW.

Mais tout le monde n’est pas de cet avis. Voilà ce qui fait controverse :

SON ESTHÉTISME

Selon certains, la tour enlaidirait tout le paysage urbain parisien avec des tonnes de verre, de béton et d’acier.

L’ENVIRONNEMENT

Panneaux photovoltaïques, aluminium recyclé, façades bioclimatiques.
Selon le promoteur, le projet est en adéquation avec les enjeux environnementaux. 
Les élus locaux, au contraire, le décrivent comme un futur bâtiment énergivore, donc un très mauvais symbole pour Paris.
Autre point à court terme, et qui nous ramène à un sujet beaucoup plus pragmatique :

LE CHANTIER

Les détracteurs disent que le chantier va être extrêmement impactant pour le quartier pendant quatre ans, avec une noria de camions et de bétonneuses. 
Les travaux de construction risquent d’obstruer la circulation, et gêner les riverains jusqu’en 2026

La construction d'un bâtiment, qu'il soit industriel, tertiaire ou de logements est souvent source de débat.
Déjà pendant la réalisation d’audit, d’étude de faisabilité,  de demande d’autorisation d’urbanisme puis de suivi des travaux, il faut que le projet soit accompagné par toutes les parties prenantes et que la maîtrise d'oeuvre soit celle d'experts de leur métier.

Partager cet article

D'autres actualités
il y a 1 mois

Portrait de collaborateur expert en bâtiment

[ Portrait ] Diplômé d’un Master en économie de la construction et en management de projets à Lyon 1, Clément Dumoulin travaille sur une palette élargie de chantiers.
What else ? Nous lui avons demandé :


TA JOURNEE TYPE ?

« Il n’y en a pas. Je suis multi-casquettes en fait. Je peux tout aussi bien :
- Réaliser un DCE pour les appels d’offres d’entreprises de travaux
- Estimer un projet en collaboration avec notre pôle « dessin »
- Suivre des travaux en échangeant avec le client, le maitre d’ouvrage, le bureau d’études et surtout les entreprises.
Cela induit une convocation des prestataires sur site, un compte-rendu de réunion hebdomadaire et la planification des travaux.



CE QUE TU APPRÉCIES DANS TON MÉTIER ?

« Toute cette réflexion collective autour de la construction avec les autres spécialistes d’Axis MO. 
Améliorer un plan, anticiper les détails du bâtiment, il faut tout prévoir en amont.
 Finalement, ce suivi de la construction de bout en bout d’un projet, est passionnant.


QU’OBSERVES-TU SUR LES PROJETS JUSTEMENT ?

« Même si je suis encore en début de carrière, j’observe que la période est particulière. 
Nous voyons des problèmes d’approvisionnement en matière première à tous les niveaux. Cela peut pénaliser l’avancée de certains chantiers. Mais j’espère que cela ne durera pas. Nous tentons au quotidien de trouver des solutions. 
 

QUELLE EST TA VISION DU FUTUR DANS LA CONSTRUCTION ?


« Un avenir de constructions plus durables, plus environnementales. Notre secteur saura s’adapter.
 D’ailleurs nos clients sont en attente de plus d’espaces verts, de toitures végétalisées…
 A nous de trouver de manière agile, les meilleures solutions économiques qui répondent à cet impératif.
Au niveau opérationnel, je rêve de maquette 3D et de BIM* sur tablette.
De manière à être plus précis sur tous les chantiers tout en gagnant du temps… On y vient » 


LES MOTS DE LA FIN ?

Rigueur, réactivité, expérience, sont ceux que je m’impose.
Pour moi, aucun défi de bâtiment, aussi original ou particulier soit-il, n’est impossible. »

A bon entendeur !

 
*BIM : Building Information Modeling qui est en fait la modélisation des informations du bâtiment.