Doctéléchargement
Actualités

Portrait de collaborateur expert en bâtiment

il y a 1 mois
Portrait de collaborateur expert en bâtiment

[ Portrait ] Diplômé d’un Master en économie de la construction et en management de projets à Lyon 1, Clément Dumoulin travaille sur une palette élargie de chantiers.
What else ? Nous lui avons demandé :


TA JOURNEE TYPE ?

« Il n’y en a pas. Je suis multi-casquettes en fait. Je peux tout aussi bien :
- Réaliser un DCE pour les appels d’offres d’entreprises de travaux
- Estimer un projet en collaboration avec notre pôle « dessin »
- Suivre des travaux en échangeant avec le client, le maitre d’ouvrage, le bureau d’études et surtout les entreprises.
Cela induit une convocation des prestataires sur site, un compte-rendu de réunion hebdomadaire et la planification des travaux.



CE QUE TU APPRÉCIES DANS TON MÉTIER ?

« Toute cette réflexion collective autour de la construction avec les autres spécialistes d’Axis MO. 
Améliorer un plan, anticiper les détails du bâtiment, il faut tout prévoir en amont.
 Finalement, ce suivi de la construction de bout en bout d’un projet, est passionnant.


QU’OBSERVES-TU SUR LES PROJETS JUSTEMENT ?

« Même si je suis encore en début de carrière, j’observe que la période est particulière. 
Nous voyons des problèmes d’approvisionnement en matière première à tous les niveaux. Cela peut pénaliser l’avancée de certains chantiers. Mais j’espère que cela ne durera pas. Nous tentons au quotidien de trouver des solutions. 
 

QUELLE EST TA VISION DU FUTUR DANS LA CONSTRUCTION ?


« Un avenir de constructions plus durables, plus environnementales. Notre secteur saura s’adapter.
 D’ailleurs nos clients sont en attente de plus d’espaces verts, de toitures végétalisées…
 A nous de trouver de manière agile, les meilleures solutions économiques qui répondent à cet impératif.
Au niveau opérationnel, je rêve de maquette 3D et de BIM* sur tablette.
De manière à être plus précis sur tous les chantiers tout en gagnant du temps… On y vient » 


LES MOTS DE LA FIN ?

Rigueur, réactivité, expérience, sont ceux que je m’impose.
Pour moi, aucun défi de bâtiment, aussi original ou particulier soit-il, n’est impossible. »

A bon entendeur !

 
*BIM : Building Information Modeling qui est en fait la modélisation des informations du bâtiment.

 

Partager cet article

D'autres actualités
il y a 1 mois

Quels objectifs de la loi Climat et Résilience sur les bâtiments ?

Où en est la lutte contre l’artificialisation des sols ? Un récent article du magazine Le moniteur revenait sur la convention citoyenne pour le climat du 22 août dernier. Cette loi Climat et Résilience cherche à ancrer l'écologie dans notre société.

ZAN QUÉSACO ?

En 2050, l'objectif national serait d'atteindre le « zéro artificialisation nette » (ZAN). Objectif qui doit se traduire dans les documents d’urbanisme par une réduction progressive des surfaces artificialisées. Ce qui implique de modifier en cascade de très nombreux PLU et PLUi d’ici 2027.

L' ÉCHÉANCIER DU ZAN - ZÉRO ARTIFICIALISATION NETTE

Le ZAN est un objectif en deux temps que s'est fixé le gouvernement français :

  • la première échéance étant d'ici 2030 de diviser par 2 le rythme d’artificialisation des sols
  • la deuxième étant, d'ici à 2050, d'arriver à une artificialisation nulle

Cet objectif pèse sur les collectivités territoriales qui sont décisionnaires des PLU. Il contraint bien évidemment les promoteurs immobiliers et les organismes de logement social dans leur coût et leurs objectifs de construction.

LA SOLUTION DES FRICHES INDUSTRIELLES

Dans ce contexte de gestion économe des sols, les friches industrielles, commerciales, ferroviaires, militaires ou hospitalières peuvent devenir des opportunités.

Et ce, dans une logique d’urbanisme circulaire.
Un fonds de 650 millions d’euros (fonds friches) a été créé par le Ministère de la Transition écologique, destiné à la conversion de 1300 hectares d’entre elles. C’est également sur une ancienne friche industrielle que se déploie actuellement le chantier de l’école EM Lyon.

AXIS a d’ailleurs rénové, réhabilité et transformé de nombreuses friches depuis 1993 : Intermarché Le Montélier (26), Intermarché à Champagnole (39) ou Jardival à Perrigny (39).